Le PNUD découvre la forêt classée de BESSO

  
  

Le Ministère des Eaux et Forêts a organisé ce samedi 25 mai 3019, une visite de la forêt classée de BESSO dans le département d’Adzopé, avec Madame Ahunna Eziakonwa, Administratrice Adjointe et Directrice du Bureau Régional du PNUD pour l’Afrique RBA, accompagnée de M. Luc Grégoire, Représentant Résidant du PNUD en Côte d’Ivoire et ses collaborateurs.

Sous la houlette de Monsieur Alain-Richard DONWAHI, Ministre des Eaux et Forêts, la délégation a débuté son programme à Adzopé par des échanges de civilités à la préfecture entre M N’ZI Kanga Remi, Préfet de la région de la Mé et le Colonel Aimé Kadio Adjumané, Inspecteur Général des Eaux et Forêts. Le programme de la visite a été présenté par M. Patrick SERVANT, PCA d’inprobois, la société qui s’occupe, sous une convention de partenariat avec la SODEFOR, de la gestion de la Forêt classée de BESSO à environ 30 km d’Adzopé. 

À la découverte de la Forêt BESSO
Après une brève collation à la Direction Régionale des Eaux et Forêts de la Mé, le cap a été mis sur la forêt où il a été donné à la délégation MINEF-PNUD, de voir des parcelles d’agro-forêts de recolonisation et d’association, des pépinières et une unité de production de plantes médicinales contre le paludisme. Elle a rencontré les populations riveraines après une séance de planting d’arbres faite par Madame Ahunna Eziakonwa, M. Luc Grégoire et le Ministre Alain-Richard DONWAHI.
La Forêt classée de BESSO occupe une superficie actuelle de 21565 ha avec une dégradation de niveau 1 (25 %), dans laquelle la société Inprobois prévoit à moyen terme de : 
* Mettre en place des réserves biologiques sur 10% de la surface de la forêt ;
* Créer 4000 ha de plantations forestières ;
* Promouvoir un système agro-forestier sur 3500 ha.

 

De belles perpectives pour la forêt ivoirienne
Les deux délégations du MINEF et du PNUD, ont saisi l’impérieuse nécessité d’atteindre rapidement l’objectif de restaurer 20% du couvert Forestier ivoirien. A cet effet, Monsieur le Ministre a rappelé l’organisation d’une table-ronde des bailleurs pour mobiliser les financements afin de soutenir la stratégie de Préservation, de Réhabilitation et de Préservation des Forêts de la Côte d’Ivoire. Emboîtant le pas au ministre, Madame l'Administratrice Adjointe du PNUD a dit en substances, que « La préservation de l’environnement n'est pas juste une exigence climatique, mais une question de développement »

Le Service Communication 

Le Ministre

M. ALAIN-RICHARD DONWAHI

Ministre des Eaux et Forêts


Edito du Ministre Agenda