OPERATION DE POSE DE COLLIERS SUR LES ELEPHANTS

  
  

Le Ministère des Eaux et Forêts a organisé du 23 août au 14 septembre 2018, une opération de pose de colliers GPS sur des éléphants dans les départements de Fresco, Attiégouakro, Séguélon et Tiassalé afin d’accentuer la lutte contre le braconnage d’ivoire.

En raison de la forte pression anthropique exercée sur les éléphants de notre pays, réduisant de moitié leur effectif en seulement 20 ans, le Ministère des Eaux et Forêts a décidé d’associer les nouvelles technologies de l’information et de communication au mécanisme de lutte contre le braconnage.

C’est dans cette optique que la Direction de la Faune et des Ressources Cynégétiques, a organisé une opération de pose de colliers GPS sur des éléphants dans les départements de Fresco, Attiégouakro, Séguélon et Tiassalé. Cette opération s’inscrit dans le cadre du projet intitulé « amélioration des connaissances sur les éléphants impliqués dans les conflits avec les hommes » cofinancé par le Fonds pour l’Eléphant d’Afrique et l’Etat de Côte d’Ivoire.

L’équipe dirigée par le Commandant KONE Salimata, directrice de la Faune et des Ressources cynégétiques avait pour mission d’équiper d’un collier GPS-satellitaire, un éléphant dans chacun des quatre groupes d’éléphants, afin de les pister et d’analyser leur comportement en périphérie des lieux d’habitation pour en ressortir des solutions à la problématique des conflits hommes-éléphants.

Pour mener à bien cette mission de pose de collier, la DFRC a sollicité les services d’une équipe de quatre (04) experts composée de deux vétérinaires américains, Dr Michael Loomis et Dr Larry Jb Minter et de deux (02) assistants biologistes camerounais Messieurs DONTEGO Kafack Louis Désirée et NDIP Dickson, d’une trentaine d’agents forestiers ivoiriens et d’une quarantaine de pisteurs locaux.

L’opération a débuté par une mission préparatoire qui a consisté à prendre contact avec les autorités administratives et coutumières afin de les briefer sur le bien-fondé de cette action et solliciter par la même occasion leur aide. Elle a aussi permis d’évaluer et de préparer les besoins nécessaires pour l’exécution de la mission. Une mission de reconnaissance de terrain a été organisée sur chacun des sites concernés pour familiariser les missionnaires à l’environnement qu’ils arpenteront 21 jours durant.

L’opération s’est déroulée en cinq (05) étapes :

  • Fresco/Dassioko du 23 au 27 août 2018 ;
  • Attiégouakro du 28 au 30 août 2018 ;
  • Seguelon/Dioulatiédougou du 31 août au 03 septembre 2018 ;
  • Attiégouakro du 03 au 07 septembre 2018
  • Tiassalé du 10 au 14 septembre 2018.

Sur quatre (04) colliers émetteurs acquis avec la société Teleconics aux USA, deux (02) colliers ont été effectivement posés à Fresco (Dassioko) et à Attiégouakro (Yakpabo-Sakassou). Les conditions climatiques difficiles n’ont pas permis à l’équipe d’agripper les deux (02) autres colliers aux cous des mastodontes. En effet, entre perte de trace des animaux, tirs de sédatifs infructueux et inaccessibilité des pistes, les animaux n’ont repérés et suivis.

Depuis l’installation des deux colliers, la manipulation du logiciel Telonics permet de récupérer régulièrement les données satellitaires sur les déplacements et les positions des éléphants.

La DFRC, en accord avec le Dr Loomis, par ailleurs chef d’équipe de l’opération, envisagent organiser en février 2019, une nouvelle mission pour la pose des deux colliers restants.

 

La rédaction

Le Ministre

M. ALAIN-RICHARD DONWAHI

Ministre des Eaux et Forêts


Edito du Ministre Agenda