Aujourd'hui, Vendredi 28 Avril 2017
Accueil Infos Régions DR SEGUELA actualité Séguéla
DR SEGUELA [Actualité]
Activité de reboisement

uneLe Directeur Régional des Eaux et Forêts de Séguéla, le Commandant OTCHOUMOU Ehouman Obrou Venance, a entamé les activités de reboisement, au titre de l’année 2015 par la réalisation d’une nouvelle  pépinière humide. Aussitôt réalisée, ce sont 5.000 plants de tecks qui ont été mis en sachet et qui sont prêts à être plantés. L’objectif de production de plants pour l’exercice 2015 est de 10.000 plants correspondant à 8 ha. Ces plants seront mis, d’une part, à la disposition des populations désireuses de faire leurs propres reboisements, et d’autres parts, à l’exécution du projet « une école, 5 ha de forêt ».
En effet, le projet « une école, 5ha de forêt », a pour objectif principal de créer à terme, 6.000 ha de plantations forestières au profit de 1.200 établissements scolaires sur toute l’étendue du territoire en cinq (5) ans. Pour ce faire, il prend en compte 120.000 élèves, 2.000 enseignants et 6.000 parents d’élèves qui devront être formés aux techniques de reboisement et à l’écocitoyenneté pour un changement de comportement.
C’est en cela que le Commandant OTCHOUMOU Ehouman Obrou Venance qui, dès sa prise de fonction à la tête de la Direction Régionale de Séguéla, n’a ménagé aucun effort pour mettre à contribution ses services pour la réalisation de pépinières destinées au reboisement.

La Direction Régionale Siège s’est assignée comme objectifs en cette année :

  • La réalisation de 8 ha de reboisement en cette année 2015

Il a été identifié, dans le cadre du projet « une école, 5 ha de forêt », des parcelles d’environ 9,2 ha dans la sous-préfecture de Séguéla qui feront l’objet de planting d’arbres cette année. Le tableau ci-dessous donne la situation des parcelles à reboiser.
Tableau 1 : situation des parcelles à reboiser


établissement
scolaire reboiseur

Superficie
reboisée (ha)

Densité
(Nbre de pieds/ha)

Essence
plantée

observations

EPP GBALO

4

 

1111

 

Teck

9,2 ha de terre déjà identifiée prête à être reboisée

EPP GBOHOVO

0,7

EPP WELA

0,9

EPP SOBA

1,8

EPP TEGUELA

1,8

Toutes les parcelles identifiées pour le planting en 2015 ont déjà été cartographiées. La figure 1 en est une illustration.  

parcelle1 parcelle2
parcelle3 parcelle4

 

 

En plus de ces parcelles déjà disponibles, une sensibilisation auprès des populations (cadres de village et paysans) est en cours afin d’avoir de nouvelles parcelles à reboiser pour l’année 2016.  

  • L’entretien et la cartographie des parcelles des deux précédentes années

Les tableaux 2 et 3 présentent les reboisements effectués les années antérieures.
Tableau 2 : reboisements réalisés par les établissements scolaires en 2013


établissement
scolaire reboiseur

Superficie
reboisée (ha)

Densité
(Nbre de pieds/ha)

Essence
plantée

observations

EPP GBALO

1

 

1111

 

Teck

 

5 ha de terre reboisée

EPP GBOHOVO

1

EPP WELA

1

EPP SOBA

1

EPP TEGUELA

1

Tableau 3 : reboisements réalisés par les établissements scolaires en 2014


établissement
scolaire reboiseur

Superficie
reboisée (ha)

Densité
(Nbre de pieds/ha)

Essence
plantée

observations

EPP TEGUELA

1

 

1.111

 

Teck

 

5,2 ha de terre reboisée

EPP SOBA-WELA

1,7

EPP GBALO

1,5

EPP GBONAN

1

Ce sont au total 10,2 ha de terre déjà reboisée qui feront l’objet de cartographie et d’entretien en cette année. Ces entretiens consisteront à débroussailler les parcelles enherbées et à regarnir celles dont le taux de mortalité des plants est élevé.  

  • Le renforcement de la coopération entre la Direction Régionale des Eaux et Forêts et la DRENET

Le Directeur Régional des Eaux et Forêts de Séguéla a entamé, avec la DRENET (Direction Régionale de l’Education Nationale et de l’Enseignement Technique), une démarche afin de trouver de nouveaux axes de coopération entre les deux (2) structures dans le cadre du projet « une école, 5 ha de forêt ». Pour se faire, une visite du Directeur Régional des Eaux et forêts au DRENET a été effectuée afin de présenter sa vision à son homologue. Des discussions sont donc en cours pour mener un projet pilote de création de pépinières au sein de trois (3) établissements primaires et trois (3) établissements secondaires dans la sous-préfecture de Séguéla.  Aussi, faut-il noter, qu’à l’instar des coopératives scolaires, des clubs d’anglais ou de mathématiques, pour ne citer que ceux existant dans les établissements scolaires, il sera donné de créer un « club de reboiseurs » au sein de ces établissements pour coordonner les activités liées à la pépinière. Il s’agira donc pour l’année scolaire 2015-2016 de mener, au sein des établissements retenus :

  • des séances de sensibilisation à la protection de la nature ;
  • des séances de formation à la création de pépinière et
  • des séances d’éducation à l’éco-citoyenneté.

Les services forestiers de la Direction Régionale assureront la formation et l’encadrement à cet effet pour inculquer des notions de bases aux élèves qui les mettront en pratique tant au niveau de la pépinière qu’au niveau de leur vie en société. Une implication plus active des élèves sera sollicitée dans le processus de reboisement dans la région du Worodougou.
L’objectif étant d’arriver à mettre à contribution les élèves pour la production de plants qui serviront à reboiser leur région d’une part et de former de futurs citoyens qui seront capables de protéger et de préserver la nature d’autres parts. Le projet s’étendra aussi aux chefs de cantonnement  qui devront faire une réplique du projet dans leur zone de compétence.
Enfin, en appui aux actions de reboisement des chefs de cantonnement et des chefs de postes forestiers, le Directeur Régional a aussi procédé à la mise à disposition de sachets de pépinières des services déconcentrés de sa circonscription dans le cadre du projet  « une école, 5 ha de forêt ».
A cet effet, ce sont au total 11 établissements scolaires des départements de Mankono et de Touba qui prendront part à la prochaine série de planting d’arbres cette année.

 

 
Séguéla : 2000 plants pour le reboisement de la région

1Le Directeur Régional des Eaux et Forêts de Séguéla, le Commandant OTCHOUMOU Ehouman Obrou Venance, a entamé ses activités de reboisement, au titre de l'année 2015 par la réalisation de 2.000 plants de Tecks. Ces plants seront mis à la disposition des Cantonnements et des Postes forestiers de la région pour la mise en œuvre du projet « une école, 5ha de forêt ».
Le projet « une école, 5ha de forêt », a pour objectif principal de créer à terme, 6 000 ha de plantations forestières au profil de 1200 établissements scolaires sur toute l'étendue du territoire en 5 ans. Pour ce faire, il prend en compte 120.000 élèves, 2.000 enseignants et 6.000 parents d'élèves qui devront être formés aux techniques de reboisement et à l'écocitoyenneté pour un changement de comportement. C'est en cela que le Commandant OTCHOUMOU Ehouman Obrou Venance qui, dès sa prise de fonction à la tête de la Direction Régionale de Séguéla, n'a ménagé aucun effort pour mettre à contribution ses services pour la réalisation de ce projet de pépinières, en appui aux actions de reboisement des Chefs de Cantonnement et des Chefs de Poste de sa circonscription.
Ce sont au total 11 établissements scolaires des départements de Mankono et de Touba qui prendront part à la prochaine série de planting d'Arbres dans le cadre de ce projet.

1.jpg reboisement_2.jpg reboisement_4.jpg reboisement_6.jpg reboisement_8.jpg reboisement_9.jpg

 
Passation de charge a la Direction Régionale des Eaux et Forets de Séguéla

passation Séguéla 1Depuis le Mardi 05 mai 2015, la Direction Régionale des Eaux et Forêts de Séguéla à un nouveau Directeur en la personne du Commandant OTCHOUMOU Ehouman Obrou Venance. Cette passation fait suite à la décision de Monsieur le Ministre des Eaux et Forêts, Mathieu Babaud DARRET, de procéder à une réforme administrative de son département Ministériel.

Le Commandant OTCHOUMOU Ehouman Obrou Venance, promu nouveau Directeur Régional des Eaux et Forêts de Séguéla, a officiellement pris fonctions, le Mardi 05 mai 2015. Le Commandant prend ainsi les rênes de la Direction Régionale de Séguéla des mains de son prédécesseur le Commandant KOUAME Jean Barboza, Directeur Régional des Eaux et Forêts de Daloa assurant l'intérim.
Mesurant l'importance de ses nouvelles responsabilités, le nouveau Directeur Régional a exprimé toute sa gratitude à Monsieur le Ministre Mathieu Babaud DARRET pour l'immense honneur qu'il lui fait de travailler à ce niveau. Il s'est engagé à tout mettre en œuvre pour la réussite de cette nouvelle mission. Ce travail se fera avec l'abnégation et une loyauté sans faille pour mériter la confiance de Monsieur le Ministre.
Le Commandant a aussi dit vouloir compter sur le soutien et la contribution de tous les collaborateurs de la région, ainsi le nouveau Directeur Régional des Eaux et Forêts de Séguéla, le Commandant OTCHOUMOU Ehouman Obrou Venance a terminé ses propos, en félicitant son prédécesseur pour le travail accompli tout le temps qu'a duré l'intérim.
Cette cérémonie de passation de charge a vu la présence des autorités politiques, administratives et les forces militaires de la ville de Séguéla.

 
La Direction Régionale des Eaux et Forêts sensibilise les populations à planter des arbres

1Reconstitution de la couverture végétale de notre pays, la Direction Régionale des Eaux et Forêts de Séguéla, a initié récemment à KOUNAHIRI, une campagne de sensibilisation des populations, sur la nécessité de planter des arbres. Cela pour éviter à la Côte d'Ivoire, les effets négatifs des changements climatiques. Cette initiative, s'inscrivait dans le cadre de la manifestation éclatée, de la Journée Nationale de l'Arbre.

Selon les estimations de l'organisation des Nations unies pour l'Alimentation (FAO), la Côte d'Ivoire perd chaque année, entre 150.000 à 200.000 HA de forêt, à cause de l'activité humaine. Et cette disparition de la forêt ivoirienne pourrait, si l'on n'y prend garde, avoir des conséquences fâcheuses sur le plan écologique. Ayant pris la pleine mesure de cette menace, le gouvernement s'est engagé à sensibiliser les populations, sur l'urgence de la restauration du patrimoine forestier de notre pays. C'est tout le sens de la journée nationale de l'arbre, lancée par le Ministre des Eaux et Forêts.
Les manifestations officielles de l'édition 2014 de ladite journée, faut-il le rappeler, se sont déroulées à MAN.L'initiative de la Direction Régionale des Eaux et Forêts de Séguéla à Kounahiri, s'inscrit donc dans cette volonté.
Pour sa part, CELESTIN WOMBLEON, Préfet de KOUNAHIRI, a exhorté les populations à préserver les reliques de forêts encore disponible, et à reboiser les superficies dégradées dans cette région, où les cultures sur brulis et les feux de brousse, constituent de réelles menaces pour la forêt.
C'est le lieu de dire que la Côte d'Ivoire qui comptait aux premières heures de l'indépendance, un peu plus de 16 millions d'hectares de forêts, ne dispose plus aujourd'hui, que de 2 millions d'hectares de couverture végétale.

Quelques images:

1.JPG DSC00838.JPG DSC00840.JPG DSC00845.JPG DSC00849.JPG DSC00851.JPG DSC00855.JPG DSC00913.JPG DSC00926.JPG DSC00940.JPG DSC00948.JPG

 

 

 

 


DECLARATION JOURNEE MONDIALE DE L'EAU

You must have the Adobe Flash Player installed to view this player.

A lire aussi...